La mémoire des murs - Tatiana de Rosnay

Publié le par delice-au-reglisse

la-memoire-des-murs.jpg

 

- Résumé -

 

Lorsque l'on entre quelque part, on peut s'y sentir merveilleusement bien ou, au contraire, horriblement mal. Comme si les pierres s'imprégnaient de joie ou de chagrin pour plus tard s'en décharger et les restituer. 

 

Fraîchement divorcée, Pascaline, informaticienne de 40 ans, vient de trouver l'appartement de ses rêves. Un deux-pièces calme et clair, l'idéal pour un nouveau départ et reconstruire une nouvelle vie. Mais à peine installée, Pascaline apprend que cet appartement a été la scène d'un crime. Comment faire alors pour continuer à vivre au sein de murs marqués par l'horreur ? Peut-on continuer à y dormir sans ne rien ressentir ? Lentement, ce drame fait resurgir chez Pascaline une ancienne souffrance, une fragilité restée trop longtemps enfouie en elle. Seule face à la mémoire de ses murs, elle va devoir affronter ses angoisses, ses blessures et faire face à ce qu'elle redoute tant : son passé.

 

 

- Mon avis -

 

Depuis le temps que j'entends parler de Tatiana de Rosnay sur la blogosphère, il devenait urgent de découvrir enfin un de ces bouquins afin de me faire mon propre avis sur cet auteur qui ne cesse de croître en popularité. J'ai donc jeté mon dévolu sur "La mémoire des murs" . D'une part, parce qu'il est très court (153 pages) et que dernièrement, je n'avais pas le temps de me plonger dans un livre plus épais. Et d'autre part, parce que le résumé me paraissait très intéressant. En effet, l'idée de départ m'intriguait et je me demandais en quoi l'histoire d'un lieu pouvait avoir une influence sur nous. Bref, ce livre me paraissait passionnant et je m'attendais à découvrir une histoire alliant policier et fantastique...

 

Mais... mais je me suis un peu trop vite emballée ! En fait, une fois le livre terminé, j'avoue que je ne savais pas trop comment me positionner et dire si j'avais aimé ou pas. Mais plus j'y réfléchis, et plus mon avis est négatif. Le début de la lecture est agréable, l'auteur commence à poser progressivement le cadre de son histoire mais très vite, le récit s'essoufle, traine en longueur et surtout le personnage principal en devient antipathique. Tatiana de Rosnay décrit ici le portrait d'une femme qui est engluée dans ses souffrances et qui ne semble pas avoir une réelle motivation de s'en sortir. Pascaline, dans la manière dont elle est décrite, ne fait transparaitre aucune émotion, son personnage est terne, aigri, avec très peu de caractère et si peu attachant qu'il en devient antipathique. Même moi qui essaie de toujours positiver, j'ai été franchement agacée du comportement de ce personnage. J'ai eu beaucoup de difficultés à comprendre sa réelle motivation à se lancer sur les traces du tueur en série. Cela semblait être un prétexte pour elle d'exorcicer des souvenirs qui l'a hanter depuis longtemps mais moi je n'y ai vu qu'une curiosité malsaine et déplacée.

 

Et puis, le thème qui m'intéressait à la lecture du résumé (la mémoire des murs) est très peu abordée. Ou du moins il est tellement survolé que du coup, je suis restée sur ma faim. Je pense qu'il y aurait eu matière à faire quelque chose de beaucoup plus intéressant mais malheureusement l'auteur est passé à côté. Quant à la fin du récit, autant vous dire qu'elle est très surprenante. Enfin, on sent que Pascaline est prête à se bouger, à prendre une décision. Enfin, elle nous montre qu'elle a un peu de caractère et qu'elle a cessé de subir les choses. Et... c'est de nouveau le drame. Je ne dévoilerais pas la fin pour ne pas gacher le "suspens" de ceux et celles qui auraient encore envie de lire ce livre et pour ceux et celles qui voudront se forger leur propre avis. Mais pour ma part, le mien est sans appel : ce livre est froid, maladroit et un peu trop facile....

 

Toutefois, je ne désespère pas et je retenterais ma chance sur un autre livre de Tatiana de Rosnay. Il y en a d'autres dont les résumés me tentent bien donc affaire à suivre ;)

 

 

- Un extrait -

 

"Allongée sur mon lit, le souffle court, j'ai regardé le plafond, ce même plafond qu'Anna a dû elle aussi regarder juste avant de mourrir, tandis que l'homme extorquait d'elle les ultimes moments de sa vie. Je ne sais pas si elle a crié mais la chambre est encore prégnante d'une horreur tangible, d'un hurlement qui s'éternise et qui racle mes tympans de sa stridence".

 

 

"Un roman bref, coupant comme une lame,

étouffant comme la main d'un meurtrier"

 

Publié dans Au fil des pages

Commenter cet article

1001-decouvertes-d-une-chti 14/10/2011 22:06


moi c'est plutot les livres qui parlent d'amour ou d'aventure. Et j'adore les marc levy !!


delice-au-reglisse 15/10/2011 12:52



Tu as l'air d'être complétement sous le charme des Marc Levy toi ^^



Arwen 14/10/2011 19:06


bon, je passe mon chemin alors.....


delice-au-reglisse 15/10/2011 12:50



Heu oui, inutile de perdre ton temps avec ce livre là !!! lol ;)


Il y en a des tonnes d'autres beaucoup plus intéressant !



Ines 14/10/2011 12:25


Pour "elle s'appelait sarah" j'avais peur aussi d'être déçue vu la masse de critiques positives sur ce livre, mais dès les premières pages, j'ai immédiatement accroché à l'histoire et j'ai lu le
livre hyper rapidement!! Vraiment je te le conseille. Boomerang me tente aussi!


delice-au-reglisse 15/10/2011 12:49



Bon, tu as l'air tellement enthousiaste et convaincue que je vais me laisser tenter et rajouter ce livre sur ma liste ;) J'espère que je passerais un aussi moment que toi ! 



My Little Discoveries 14/10/2011 12:13


Je lis "Rien ne s`oppose a la nuit" ;o)


delice-au-reglisse 15/10/2011 12:46



J'espère qu'il est dans la lignée des précédents bouquins de Delphine de Vigan et que tu passes un bon moment. Vivement ta critique ! Bonne lecture.



le-monde-de-lali.over-blog.fr 14/10/2011 11:04


le seul livre que j'ai pu lire de cet auteur je ne l'ai pas fini ... je me demandais si je devais en tester un autre, vu que beaucoup de personnes ont aimé un de ces livres . Mais bon vu ton avis
je me dis que cette auteur n'est pas pour moi ^^


delice-au-reglisse 14/10/2011 12:12



Ah bon ??? Mince, je croyais que tu avais bien aimé Boomerang ??


Je me suis dis exactement la même chose que toi en finissant ce livre mais vu qu'il me semblait que tu avais bien aimé "Boomerang", je me suis dis que je lirais celui-ci pour me faire un deuxième
avis sur cette auteur ;)