Le goût des pépins de pommes - Katharina Hagena

Publié le par delice-au-reglisse

le-gout-des-pepins-de-pomme.jpg

 

- Résumé -

 

Ce livre raconte l'histoire de trois générations de femmes (la grand-mère, la mère et la fille). En fait, à la mort de Bertha, la grand-mère, toute sa famille se retrouvent réunis dans leur maison de famille dans le Nord de l'Allemagne pour la lecture de son testament. A la surprise générale, on apprend que Bertha a légué sa maison à sa petite fille Iris plutôt qu'à l'une de ses filles. Iris, embarassée par ce legs totalement inattendu, n'envisage pas dans un premier temps de la conserver. Les quelques jours sur place où elle reste sous prétexte de règler la succession lui font néanmoins petit à petit changer d'avis. Au fur et à mesure qu'elle redécouvre chaque pièce et chaque parcelle du jardin, elle va renouer avec les souvenirs qu'elle a dans cette maison et elle va ainsi faire resurgir l'histoire aussi émouvante que tragique des femmes de sa famille.

 

 

- Mon avis -

 

J'ai craqué pour ce livre en librairie à la seule lecture de son titre. En effet, il m'avait beaucoup accroché, intrigué même et charmé aussi car je trouvais qu'il était plein de poésie. Et puis en bonne gourmande que je suis, j'avoue qu'avec un titre pareil, il n'en fallait pas beaucoup pour me séduire ! Puis, quand j'ai lu la quatrième de couverture qui évoquait ce livre sous le signe de la famille et du souvenir, je me suis encore plus laissée convaincre car ce sont deux thèmes qui me sont chers et que j'affectionne tout particulièrement dans les romans. Mais à la lecture du premier chapitre, mon enthousiasme est très vite retombé...

En effet, l'intrigue est longue, très longue à démarrer qu'il m'a fallu m'accrocher pour de ne pas abandonner la lecture en cours de route, un peu découragée ! En fait, je me suis très vite lassée des interminables portraits que dresse Katharina Hagena de ses personnages. Cela m'a complétement plombé la lecture et j'avais un peu l'impression d'étouffer au fur et à mesure que je lisais. L'ambiance du livre est  déjà relativement assez lourd lorsque l'on découvre petit à petit les secrets de famille que je n'ai pas trouvé nécessaire le fait de rajouter des descriptions encore et toujours plus. Cela donnait l'impression que l'histoire était figée et que les moments vécus ou re-vécus par Iris étaient comme suspendus dans le temps.

Ceci dit, j'ai bien aimé le fait que plus Iris découvrait la maison et plus de souvenirs lui revenait en tête. Au départ, elle raconte n'avoir gardé que quelques souvenirs et images de son enfance mais petit à petit sa mémoire se fait plus précise et ses souvenirs affluent au détour d'une odeur ou d'une saveur. Finalement, ce livre a comme un certain goût de mélancolie et de nostalgie, bref, un peu déprimant et pas vraiment ce à quoi je m'attendais. Dommage...

 

- Un extrait -

 

"Entre les groseilliers et les muriers buissonnants, le potager prenait une allure plus sauvage. Mais cette partie du jardin était déjà complétement tapis dans l'ombre. Au-delà s'étendait le bosquet de pins. Le sol y était de couleur rouille, nappé d'une épaisse couche d'aiguilles de pins. Le pas, dès que l'on marchait dessus, se faisait élastique, silencieux et l'on avançait comme ensorcelé, jusqu'au moment où l'on débouchait de l'autre côté, sur le grand pré planté de fruitiers. Autrefois, nous tendions ici, Rosemarie, Mira et moi, de vieux rideaux de tulle entre les arbres et c'est là, dans ce que nous considérions comme nos maisons de fées, que nous jouions de longs et complexes drames d'amour".

 

 

" Si, entre les pages, on sent les odeurs de pomme et de vieilles pierres,

c'est que, dans un style dont la sobriété touche toujours juste,

elle sait à merveille donner vie au souvenir "

 

Publié dans Au fil des pages

Commenter cet article

le-monde-de-lali.over-blog.fr 19/08/2011 09:29


Un livre qui aurai pu m'attirer également en lisant la quatrième de couverture ;)
C'est vrai que quelques fois dans certains livre on sent que les auteurs en font trop alors que ce n'est pas nécessaire et ça fait ralentir la lecture.


delice-au-reglisse 02/09/2011 13:38



Rahh c'est clair, là, elle ne se sentait plus ! C'était interminable ! lol



Ines 18/08/2011 20:30


Idem ce livre m'attirait, le titre, le résumé...ms après avoir lu plusieurs commentaires un peu similaires au tien, je pense que je risque de m'ennuyer à la lecture de cet ouvrage, et vu le nombre
incalculable de livres qui attendent d'être lus, je pense passer mon chemin avec celui-ci! Ms merci pour ta critique qui m'a permis de prendre ma décision lol!


delice-au-reglisse 02/09/2011 13:35



Et bien, de rien !! lol Au moins, comme ça, tu vas pouvoir mieux te concentrer sur d'autres petites merveilles car ce n'est pas ce qui manque ! En plus, là avec la rentrée littéraire, on ne sait
plus trop où donner de la tête avec toutes ces nouveautés !