Rouge Sombre - Viviane Moore

Publié le par delice-au-reglisse

En sortant de notre visite de l'abbaye de Jumièges dont je vous ai parlé ici, nous avons fait un ptit tour dans la boutique des souvenirs. En feuilletant les quelques livres mis en exposition, je suis tombée sur celui de Viviane Moore, "Rouge sombre" qui n'avait pour autre décor que l'abbaye elle-même. Bien entendu, cela a tout de suite éveillé ma curiosité et je me suis donc laissée tenter par ce bouquin, bien que la couverture ne m'inspirait que moyennement...

 

DSC 0581

 

 - L'histoire -

 

Dans un coude de la Seine, où la terre forme une presqu'île, se situe l'abbaye de Jumièges où depuis quelques temps règne un certain désordre au sein des religieux. En effet, la sainte règle monacale de Benoît semble bafouée. L'abbé Eustache fuit ses responsabilités et laisse trop la bride sur le cou des frères et des officiers. Cela génère ainsi chez certains d'entre eux convoitise et soif de pouvoir, deux principes pourtant bannis de leur quotidien. L'équilibre au sein de l'abbaye est donc menacée, ce qui laisse la place aux vols, aux corruptions et pire, à l'exorcisme. Mais tout bascule vraiment le jour où une jeune mariée est retrouvée morte, assassinée la nuit de ses noces. L'abbé, dépassé par les évènements, va alors faire appel au chevalier Galeran de Lesneven afin de résoudre l'enigme de l'abbaye et de dévoiler les lourds secrets que cachent les moines...

- Mon avis -

 

Vivane Moore nous entraîne, dès les premières pages de son livre, dans une aventure moyenageuse pleine de superstition et d'injustices. En effet, avec cette lecture, on fait un véritable bon en arrière et on plonge dans l'univers du Moyen Age grâce au vocabulaire et aux expressions d'époque qui sont utilisés. Si cela est quelque peu perturbant au départ, rassurez-vous, Vivane Moore a pensé à tout : il y a un petit lexique médiéval à la fin du livre pour nous aider à suivre !

Sinon, l'histoire en elle même n'est pas des plus originales, ni même des plus intéressantes. Non, je n'ai pas été séduite plus que ça, j'ai même été un peu déçue. Je crois que je m'attendais à quelque chose d'autre. Certains passages trainaient en longueur, ce qui me donnait l'impression de pas en voir la fin !  Et puis, Il y avait de nombreux personnages, (trop à mon gôut !) du coup, à plusieurs reprises je me suis demandée "mais c'est qui lui déjà ?!"". Par contre, j'ai beaucoup aimé le fait que l'histoire se déroule en huit clos. Cela donne une toute autre dimension à l'enquête où finalement, on en arrive à soupçonner tout le monde, chacun son tour.  Mais là encore, l'histoire manquait d'originalité : un coupable tout désigné, une chasse à l'homme vite écourtée, bof, on a vu mieux.

Au final, le principal intérêt que j'ai trouvé à cette lecture, c'est le fait qu'on en apprend beaucoup sur la vie qui était menée au sein d'une abbaye. Du coup, cela m'a permis de mieux visualiser ce qu'il se passait à l'époque où l'abbaye de Jumièges était encore intacte. En quelque sorte, ce roman a donné vie aux ruines que nous avions visité et rien que pour ça, je ne regrette pas de l'avoir lu.

 

- Un extrait -

 

"Quand elle revient à elle, Mabille reposait sur une litière. Un frère infirmier la contemplait, l'air anxieux. Un moine se tenait derrière lui, attendant les ordres. La jeune fille tremblait de tous ses membres, elle regarda les deux hommes sans les voir et quand elle ouvrit la bouche, ce fut pour hurler de nouveau. Elle essaya de parler mais n'y arrivant pas, hurla de plus belle. Les images atroces du corps d'Edel tournoyaient autour d'elle comme tout à l'heure les corbeaux autour du cadavre. Elle battit des bras pour les chasser, repoussant les hommes qui essayaient de la maintenir. Aidé par le moine, l'infirmier, qui lui soutenait la tête, lui glissa entre les dents une potion à base de suc de pavot. Et elle sombra à nouveau dans l'inconscience."

 

264 pages, 6 €

Publié dans Au fil des pages

Commenter cet article

My little discoveries 18/06/2011 12:43


C'est intéressant de lire des livres des endroits visités, ça permet d'approfondir!
Je fais le parallèle avec le blog car quand je rédige un billet sur un film, un auteur ou une ville, ça me pousse à aller chercher des infos que j'aurais manquées sinon ;o)
Bon week-end!


delice-au-reglisse 24/06/2011 19:34



T'as raison, c'est toujours très enrichissant. Moi aussi je suis curieuse d'en savoir toujours un peu plus sur ce que je vois ou fais ;)



Sloopy 13/06/2011 03:56


j'ai aussi acheté ce roman lors de ma visite de l'Abbaye de Jumièges et j'ai vraiment apprécié les descriptions des paysages, les détails sur la vie à cette époque et dans cette région. J'ai trouvé
le roman solidement documenté et très vivant.


delice-au-reglisse 18/06/2011 12:08



Merci de venir me donner ton avis sur ce livre, c'est vrai qu'il est très bien documenté. Mais à choisir, je préfère de très loin "la promesse de l'ange" de Frédéric Lenoir et Violette Cabesos
que j'avais acheté lors de ma visite du Mont Saint Michel.